Sophrologie et cerveau !

Selon notre façon de vivre, nous sommes à même de modifier l’état de notre cerveau !
C’est aujourd’hui prouvé par les scientifiques : on parle de neuroplasticité du cerveau.
Nous voilà donc responsables de nous-même.

Notre façon de vivre les événements, nos réactions face aux agressions du quotidien, notre
gestion de l’anxiété… autant de facteurs qui agissent directement sur notre masse cérébrale, la
pétrissant de bonnes ou mauvaises intentions.

Alors, comment faire pour ne pas mettre notre cerveau en état d’alerte permanente ?
Pouvons-nous agir sur notre niveau de sérotonine, ce neurotransmetteur responsable de la
bonne humeur ?
C’est là que la Sophrologie intervient…

En nous apprenant à nous écouter, le sophrologue nous aide non seulement à détecter tous les
effets du stress sur notre physique et sur notre mental mais aussi et surtout à les réguler.

 

Par un jeu d’entraînement à des exercices simples de respiration et de détente musculaire, nous
allons apprendre à mieux nous connaître, jusqu’à savoir anticiper et gérer les situations
stressantes.
L’intérêt est donc de taille : reconnaître ce qui déclenche le stress et savoir enrayer sa montée.
Et la Sophrologie ne s’arrête pas là.


En nous aidant à visualiser des situations heureuses, imaginaires ou réelles, passées ou futures,
le sophrologue nous entraîne à penser et agir positivement.
Car « Imaginer » et « faire » développent effectivement les mêmes zones du cerveau.
C’est donc tout une machine vertueuse qui se met en marche.
En travaillant sur notre corps, nous faisons du bien à notre esprit. Et vice versa !
Notre cerveau est fantastique !
Et la Sophrologie apporte de quoi le modeler, le muscler et l’assouplir…

 

Prêts à vous entraîner ?