La Sophrologie, voilà un mot que l’on entend partout !

Et pourtant, je réponds quasiment chaque jour à la question suivante :

« Euh, Sébastien, en fait… la Sophrologie c’est quoi? »

Pour commencer, la Sophrologie est une technique qui vise à aider, soulager, et améliorer.
OK mais… aider, soulager, améliorer QUOI ?

Plein de situations, quotidiennes ou exceptionnelles, provoquent en nous des appréhensions, des tensions, des peurs que nous ne parvenons pas à évacuer, à réguler, à apprivoiser :

Stress au travail, conflits familiaux, sommeil difficile, prise de parole en public, préparation d’un examen ou d’une compétition sportive, grossesse, douleurs chroniques, maladies graves, addictions…

Mais aussi une colère omniprésente, un enfant agité du matin au soir, une phobie paralysante…

   

 

La Sophrologie part d’un principe simple : nous avons en nous toutes les capacités et toutes les ressources nécessaires pour affronter plus sereinement les situations « anxiogènes » de notre vie.

 

Seulement, il faut stimuler et favoriser l’émergence de ces capacités et de ces ressources.

Très souvent, elles ont été ensevelies au plus profond de nous, comme si nous les avions désactivées.

 

C’est là qu’intervient la Sophrologie, en proposant une combinaison de 3 types d’exercices :
– des exercices de respiration
– des exercices de détente musculaire
– des exercices de visualisation, appelés exercices de suggestion mentale

 

 

Les exercices de respiration et de détente musculaire permettent de relâcher les tensions physiques, mentales et émotionnelles… pré-requis indispensable pour se mettre à l’écoute de soi.

 

Les exercices de suggestion mentale permettent quant à eux d’activer ou de réactiver ces fameuses capacités et ressources, et surtout de les ancrer.

      

 

La diversité des exercices proposés est telle que chaque personne peut, au fil des séances, piocher les exercices qu’elle préfère et se construire au fur et à mesure sa propre boîte à outils.

 

 

Parce que chacun est différent, il est en effet normal que tel ou tel exercice n’ait pas le même impact sur telle ou telle personne.

 

A chacun d’avancer avec plaisir dans son parcours sophrologique !

Et de trouver une à une les clés qui vont l’aider à faire face à la situation qui lui pose problème.

C’est bien la Sophrologie qui s’adapte à chacun. Et en aucun cas le contraire.

 

La Sophrologie est une thérapie brève : elle a donc un début et une fin.

 

Comptez de 8 à 12 séances selon l’objectif d’accompagnement que vous définirez avec moi.

 

Armé(e) de votre boîte à outils, vous deviendrez libre d’avancer en toute autonomie, en pleine possession de votre potentiel !